fbpx

Es-tu une femme indépendante ou dépendante ? Peu importe ton choix, nous le respectons. Seulement, si tu n’es pas épanouie et que tu es dépendante, tu es bon endroit.

Notre but est d’accompagner les femmes à être plus épanouies afin de ne pas être dans la frustration, la colère, la jalousie parce qu’elle voient leurs conjoints avoir une vie personnelle et professionnelle riches alors qu’elles-mêmes n’évoluent pas. 

Tu es mère ou pas, tu as sans doute un travail ou peut-être pas. Ton mari, ton conjoint, ton concubin, tu l’aimes ça c’est sûr. Et si tu as des enfants, tu t’en occupes avec amour et parfois/souvent tu fais des sacrifices. 

Ton homme évolue et a sa vie : il sort, il a des activités, des rendez-vous, une vie sociale riche. Au travail, il s’investit et rentre parfois/souvent tard. Et toi, tu as un arrière goût de tout cela parce que tu as l’impression de ne pas évoluer. D’être au même point et de le regarder déployer ses ailes, être épanoui sans toi et ça te frustre. 

Tu lui en veux oui tu lui en veux ! Parce que toi tu restes à la maison à t’occuper des enfants, de la maison, de lui et que tu n’as pas vraiment de vie en dehors de tout cela.

Cette situation crée des tensions et vous sépare. Sur Femme Amazone, on te partage notre point de vue en te donnant des clés. Nous t’invitons à lire l’article qui présente ce qu’est une femme indépendante à notre sens en cliquant ici.

Fais le point

Tu es dépendante comment ? Ou disons, tu es une femme indépendante selon toi et comment ? Parce qu’il peut arriver que l’on se trompe sur sa situation.

Il y a plusieurs formes de dépendance. Il y a la dépendance affective, matérielle, financière, logistique…Répondre aux questions suivantes te permettra de faire le point sur ta situation et savoir où tu en es. 

Qu’est-ce que tu t’interdis de faire, d’avoir, de vivre ? Peut-être que tu t’empêche d’avoir une vie sociale ? T’arrive-t-il d’être invitée par des amies pour une sortie et de décliner l’invitation et quelles sont les raisons que tu avances ? Quelles activités extra professionnelles aimerais-tu avoir mais que tu ne fais pas ?  Qu’est-ce que tu te dis pour ne pas les faire ? Qu’attends-tu de ton conjoint ? Quels besoins souhaites-tu qu’il comble et comment ? 

Ne lui en veux pas

Tu ne peux pas lui en vouloir car tu as pris la responsabilité de mettre entre parenthèses ta vie de femme pour lui, le foyer, les enfants. C’est ton choix et tes valeurs et personne ne t’y oblige hormis toi. Il est dans ce cas très difficile de lui reprocher de ne pas faire comme toi, de ne pas avoir les mêmes valeurs et les mêmes choix de vie. Il est vain de lui en vouloir de ne pas combler tes besoins car c’est à toi de le faire. Personne n’a la responsabilité de ton bonheur. Sinon tu seras à jamais malheureuse. 

Si cela te frustre ou te rend jalouse de le voir évolué socialement et professionnellement c’est que sans doute tu t’es oubliée ? Tu as oublié qui tu es, tes projets. Tu as oublié de te réaliser. Et voir l’autre se réaliser pendant que tu restes au même point te met mal à l’aise. Si tu es épanouie dans ton rôle, il n’y a rien à changer. Mais si tu te sens mal, c’est le signal que t’envoient ton corps et ton coeur pour te dire « réveille-toi ». 

Construis-toi

Maintenant que tu sais ce que ce mal-être veut dire, il t’appartient de te prendre en main. Se prendre en main c’est commencer à te dire qu’il t’est possible d’assumer ton rôle de conjointe et de mère tout en étant épanouie personnellement et professionnellement. Donc être Femme. 

Sinon toute ta vie, tu en voudras à ton mari et à tes enfants parce que tu as décidé de faire des sacrifices en t’oubliant toi. De quoi as-tu besoin pour être heureuse ? En termes d’activités, de responsabilité ? Quels sont tes talents, tes compétences et qu’aimerais-tu développer ? Être une femme indépendante c’est avant tout prendre sa vie en main.

La meilleure manière de donner de l’amour aux autres est de s’aimer d’abord soi-même. En t’oubliant, en mettant de côté ton être et tes envies, tu développes inconsciemment un mal-être en rejetant la faute sur l’autre. 

Sois un pilier

Te développer te permettra d’être un pilier pour ton conjoint et tes enfants. Tu seras, non pas celle qui attend  mais celle qui vit et propose. Un soutien épanoui et non jaloux, envieux. Cela aura pour conséquence de diminuer les sources de conflit, de réduire la distance qui pourrait te séparer de ton homme et de toi-même car tu seras plus épanouie. Un modèle pour tes enfants car oui, tes enfants t’observent ! Tu es un modèle ! Tu les programmes de par tes actes et tes décisions, tu les influences grâce et à cause de ton énergie, tes émotions. Et tout ce dont ils ont besoin c’est d’une personne épanouie et non aigrie de la vie. 

Alors embrasse le meilleur de toi-même et fonce ! 

Si tu es une femme cadre ou dirigeante, tu peux également opter pour un coaching spécialisé dans le leadership féminin en faisant appel à un cabinet spécialisé. Plus d’informations ici.